Identifier les blessures psychologiques chez les autres

La communication avec les autres plonge parfois ces personnes dans des modes d’expressions particuliers. Parfois un mot un geste un regard suffit à les faire réagir de manière émotionnellement disproportionné à l’intention.
En identifiant cette réaction, il est possible de faire non pas un jugement sur l’autre mais d’ajuster son propre comportement pour limiter la mé-comunication.

En TCC est dit que ce que l’on pense influx sur ce que l’on ressent et ce que l’on ressent influx sur ce que l’on dit ou fait.
De ce fait il est difficile de dire ce que l’on pense, car il est transformé par ce que l’on ressent à ce moment là. Ce qui rend la compréhension de l ‘autre compliquée.

Voici cinq comportements qui permet d’identifier que l’autre est sous le coup d’une émotion forte lui rendant la vie difficile et la votre aussi.

Situation 1 : La personne devient vague, décousue. Sa voix devient faible, il est difficile d’entendre ce qu’elle veut dire au juste. La personne s’attend à ce qu’on devine ce qu’elle pense. Cette personne n’écoute pas, elle fixe l’autre sans le voir ou l’entendre Elle finit par paniquer et marmonner quelque chose avant de prendre la fuite. Si le sujet que vous lui dites lui semble menaçant elle change de sujet. Elle ne répond pas vraiment à la question qu’on lui pose. Elle ne regarde pas les autre dans les yeux. Elle passe sont temps a réfléchir à des scenario. Cette personne éprouve de la tristesse par crainte d’être rejetée.

Situation 2 : La personne se plaint tout le temps de tout au point d’être exaspérant. Le timbre est presque celui d’un enfant. La personne dramatise tout ce qu’elle ressent ou vit. Cette personne coupe la parole de l’autre, ramène le sujet à elle et les drames de sa vie. Elle recherche sans cesse l’attention des autres. Cette personne éprouve du dégout par crainte d’être abandonné.

Situation 3 : La personne a une voix douce et calme en toutes situations même sous le coup de la colère. Cette personne croit que les autres devinent ce qu’elle veut comme elle sait le faire. Cette personne veut aider les autres en essayant de minimiser ce qui leur arrive. Elle offre sont aide même quand ce n’est pas demandé. Elle ne laisse pas l’autre s’exprimer. Elle pense à la place de l’autre. Cette personne éprouve de la joie par crainte d’être humiliée.

Situation 4 : La personne a du mal à être précis dans ses demandes car elle s’attend à ce qu’on la comprenne vite. Elle s’impatiente vite et manque de tolérance. Elle parle rapidement et saute facilement d’un sujet à l’autre, rendant l’écoute difficile pour l’autre. Elle hausse souvent le ton. elle croit qu’en parlant plus fort on va l’entendre mieux mais cela ne se produit pas. Elle veut avoir raison à tout prix. Par crainte de se faire avoir elle ne fait pas confiance aux autres. Elle coupe la parole rapidement pour terminer les phrases avec ses conclusions. Elle croit avoir tout compris alors que ce n’est pas le cas. Cette personne éprouve de la colère par crainte d’une trahison.

Situation 5 : La personne a un ton sec et froid. Elle donne des instructions nombreuses et précises avec des détails souvent inutiles pour être sûre de ne pas se tromper. Elle répète deux ou trois fois pour s’assurer d’être comprise. Elle est préoccupé par ce que dit l’autre est juste. Elle interrompt pour indiquer ce qui manque. Elle critique facilement. Elle est intolérante et butée. Cette personne éprouve de la peur par crainte d’une injustice.

Ces personnes, sous le coup d’une émotion, ont l’écoute difficile car un besoin interne n’est pas satisfait. C’est une forme de demande cachée inconsciente. Ces demandes sont par contre excessives et impossibles à obtenir à 100%.

Le rejeté sous la tristesse cherche à fuir pour vivre dans son intériorité riche pour pouvoir se dépêcher.

L’abandonné sous le dégout cherche la flaterie pour pouvoir faire des efforts.

L’humilié sous la joie cherche la souffrance pour avoir le droit d’exister pour faire plaisir.

Le trahis sous la colère cherche à avoir un hyper contrôle sur tout pour être parfait.

L’injuste sous la peur cherche la conformité pour être fort.

Une personne a des degrés divers ces 5 objectifs. L’idéal est de tous les équilibrer pour avoir une vie plus saine.

En relation avec les 5 éléments cela donne :

Yod , Feu , Soit parfait, colère, trahison, enjeu (gain / économie)

Hé, Eau, Dépêche toi, tristesse, rejet, nouveauté

Shin, Esprit, Soit Fort, peur, injustice, confort et securité

Vau, Air, Fait plaisir, joie, humilié, sympathie

He, Terre, Fait des efforts, dégout, abandon, orgueil

L’équilibre c’est le fait de trouver le mileu entre tous les excès. Tout comme le moyeu au centre de roue parait immobile.

Lux in extensionem,

G.H.F soror S.L.V.

Laisser un commentaire