Pourquoi étudier les sciences occultes

Qu’est ce qui poussent les adeptes à lire des grimoires poussiéreux, passer des heures dans les rituels de magie cérémonielle pour discuter avec les anges, explorer les mystères des symboles des tarots, s’extasier en observant les étoiles, transmuter du plomb en or?

C’est vrai quoi, il y a tant à faire aujourd’hui comme regarder des séries télé, poster des selfies sur les réseaux sociaux, acheter les derniers gadgets électroniques à la mode, jouer à plein de jeux vidéos sur son téléphone mobile,.

Les adeptes s’adonnent aussi à ces passes-temps divertissants, mais ce qui les motivent c’est surtout un questionnement intérieur. Pourquoi cette vie? Quel est ma place? Comment obtenir une meilleure vie? pourquoi sommes nous conscients? pourquoi l’homme a des capacités psychiques qui lui permettent d’avoir de l’intuition, de connaitre l’avenir? Comment les développer?

Le modèle de société actuelle fait très peu de place au développement spirituel, le reléguant à des superstitions du passé auquel la science moderne à réponse à tout. La psychiatrie range tout les phénomènes paranormaux comme provenant de l’imaginaire ou de l’hallucination voir de certaines pathologies cérébrales. Nous arrivons à un extrême où la normalité est définie dans le marbre et où tous les reste n’est qu’un disfonctionnement comme si l’homme spirituel était en panne de normalité et devait être « réparé ».

L’homme spirituel, l’adepte doit faire face à l’incompréhension et la pensée unique qui formate les gens. Il doit se cacher et cacher sa perplexité sur un monde qui est bien plus complexe qu’on le lui présente. C’est alors qu’il se trouve attiré par l’étude des sciences occultes.

Les sciences occultes différent des sciences dites canoniques par le fait que les sciences canoniques définissent le monde tel qu’il doit être perçu par tout le monde dans la propagande de la pensée unique, reprise et répété dans les magasines, à la télé et sur internet. On peut dire que les sciences canoniques n’observent qu’une partie de la réalité, et que les science occultes étudient plus librement l’intégralité de cette Réalité, même celle qui dérange.

Les sciences occultes ont de tout temps dérangé de part le libéraliste de pensées et les pouvoirs pouvant menacer l' »ordre établi ». En effet il est plus facile de gouverner un peuple d’ignorants stupides, prêt à suivre la moindre incitation comme des moutons. La propagande alors est de diaboliser ce qui ne doit pas être étudié : la connaissance véritable.

Les sciences occultes afin de transmettre leur savoir aux générations future ont créée des cryptages au moyen de symboles et d’images qui semblent anodine au profane mais qui sont des portes ouvertes vers la connaissance véritable pour ceux qui ont les yeux ouvert.

En effet l’étape la plus difficile pour un débutant en science occulte va être de sortir de sa sphère de confort liée à son éducation sociale, pour entrer dans le monde caché occulté, réfuté par les sciences canoniques. Admettre que ce qui est de l’ordre de l’imaginaire ou de la folie peut être en réalité une perception de quelque chose qui n’est pas scientifiquement démontrable mais qui existe bel et bien. Cela commence pas des sensation de vibrations, des images fugaces, une sensation de présence dès les pratiques des premier rituels magicruciens.

On est en droit de se poser la question, mais qu’est ce qui se passe? est ce réel ou imaginaire? Et plus on pratique et plus ces phénomènes se répète à volonté, comme une expérience scientifique mais réservé seulement à nos sens psychiques. Bien sûr une partie proviens de nos projections et de notre inconscient qui tente de formaliser. Et avec le temps on se rend compte qu’il y a quelque chose derrière le voile de toutes ces perceptions, une forme, un concept, quelque chose de plus grand que nous qui a toujours été là mais qu’on ne percevait pas à cause de notre immersion dans le plan physique et nos croyances.

Petit à petit on abandonne ces croyances, ces béquilles rassurantes, tel un doudou qui permet d’éviter de penser ou de s’inquiéter sur la vie. Et on se rend compte à quel point on est manipulé, dirigé, formaté pour ne pas être ce qu’on est véritablement. Pouvoir enfin exprimer notre pouvoir intérieur de créativité. Qu’on est pas juste un consomateur de la vie mais qu’on peut créer de la valeur pour soi et ses proches.

C’est cela que m’apporte l’étude des sciences occulte, pouvoir être libre d’être enfin moi même et avoir les outils pour obtenir une vie plus heureuse et en phase avec mes aspirations qui ont été profondément ensevelies sous des couches de croyances fournit par les autres sur ce devrait être une vie heureuse et que j’avais fait mienne par paresse intellectuelle. C’est cette paresse qui la cause de tant de souffrance dans ce monde. On passe son temps à courir après des objectifs scintillants qui sont extérieurs à nous alors qu’il suffit de s’arrêter et de se tourner vers l’intérieur.

Voila pourquoi les adeptes lisent ces vieux livres plein de sagesse, étudie les tarots et l’astrologie, s’extasie devant une architecture sacrée, communiquent avec les entités des autres plans occultes, car ce la leur permet d’être un Homme entier, réconcilié avec lui même et l’univers.

Laisser un commentaire